AdMare vous propose l'oeuvre de BARBARA GARANT

EXPOSITION Ce qu'il en reste

Sculpture-installation par Barbara Garant

Du 1 mars au 11 avril 2014

Espace Colis suspect à l’Aéroport des Iles-de-la-Madeleine

Vernissage Café-croissants samedi 1 mars 2014  │ 10h30



    © Barbara garant
























Portée par un questionnement existentiel, la pratique artistique de Barbara Garant s’attache d’abord à l’étrangeté surgie du quotidien, à une domesticité teintée de malaise et d’angoisse. Elle aborde surtout les notions d’expérience intime de l’identité, de présence qui trouble, de rapport au temps, à l’autre et à la mémoire. Une sorte d’incomplétude assumée caractérise les travaux réalisés. Une inexactitude dans le rendu et dans la définition du sujet apporte un doute qu’elle nourrit. Reconnue pour ses œuvres utilisant la peinture, le dessin, la sculpture et l’impression numérique, Barbara Garant nous amène cette fois-ci dans sa création faite de latex et de fils à broder.

Ce qu’il en reste

Ma pratique artistique s’articule habituellement autour de la peinture et du dessin. Pour ce projet, j’ai plongé dans une zone d’inconfort. La production s’est étalée sur plus de six mois de manière sporadique et fut un réel défi technique et personnel. Créée dans une période de tensions affectives intense, cette œuvre en garde assurément les traces. De ce long processus, de cette matière modelée puis jetée, de ces moments déchirants, voici donc ce qu’il reste.

Ce Colis suspect que je transporte avec moi dans une valise m’apparaît comme un habit importable. Un vêtement peau de chagrin que je plie dans mon bagage et déplie pour l’exposer. Étrange double quelque peu chamanique qui s’amincira à la lumière (le latex est une matière périssable et naturelle) pour éventuellement se désintégrer.


BIO   Barbara Garant, originaire du Saguenay, vit et travaille à Montréal. Elle détient un baccalauréat interdisciplinaire en arts et a terminé une maîtrise en création à l’Université du Québec à Chicoutimi en 2008. Elle complète actuellement un diplôme d’études supérieures spécialisées en gestion d’organismes culturels à HEC Montréal. Poète et plasticienne, elle écrit également sur l’art pour différentes publications et revues spécialisées. Elle a présenté son travail artistique dans des expositions collectives et individuelles, notamment à L’Œuvre de l’Autre (2012), au centre d’artistes Le Lobe (2009), au Centre national d’exposition de Jonquière (2008) et à la Maison culturelle et communautaire de Montréal-Nord dans le cadre du projet 175 Nord (2011). Sa recherche a été appuyée par la Bourse des professeurs en arts de l’UQAC, la Bourse Denis Langlois et Centre SAGAMIE, Médium : Marge et la Fondation TIMI.
Remerciements au CALQ pour son soutien au projet Ce qu'il en reste