L'artiste MAGALI BABIN présente son oeuvre

bruits de fond

art sonore par Magali Babin, Montréal, 2014

 

Exposition du 24 mai au 4 juillet 2014

Vernissage café-croissants le samedi 24 mai dès 10h30

Espace Colis suspect à l'aéroport des Iles-de-la-Madeleine


© Magali Babin

Bruits de fond fait entendre la poésie sonore des espaces sous-marins du Saint-Laurent. Pour réaliser cette composition, l’artiste Magali Babin a enregistré les phénomènes acoustiques produits par les eaux du fleuve en suivant un itinéraire de sept escales « sonores » entre Montréal et Percé. Selon un protocole de captation prédéfini, elle a plongé ses hydrophones à partir des quais de différentes villes longeant la route 132, sur la rive sud du fleuve. Durant ce voyage, Magali Babin a réalisé une vingtaine d’heures d’enregistrement. Le projet Bruits de Fond nous fait découvrir un environnement sonore étonnant, riche en fréquences, en phénomènes naturels acoustiques et harmoniques. Ces interactions sonores et ces textures vivantes offrent une réflexion sur l’écologie du monde aquatique. Comme un voyage entre ciel et terre, l’œuvre Bruits de fond de Magali Babin, tend l’oreille aux textures intérieures du paysage fluvial.

Biographie

Magali Babin est une artiste sonore et commissaire d’événements en art audio. Elle s’est produite en concert dans le cadre de festivals internationaux de musique électronique au Canada, aux États-Unis et en Europe. Ces installations sonores ont été présentées au Musée d’art contemporain de Montréal dans le cadre de la triennale Québécoise 2011, au Mois Multi 2012 (Qc), à la galerie Louise et Reuben-Cohen de l'université de Moncton 2012 et à la Fabrique 2013 (Nantes, France). Elle fut accueillie en résidence de création par différents centres en art actuel au Québec, dont Recto-Verso, Avatar, 3e impérial, StudioXX, DareDare, ainsi qu’en France par la cie Ouïe-Dire.  En novembre dernier, elle reçut une bourse du programme Odyssée du Ministère de la Culture et de la Communication de France, pour une résidence de recherche à la Saline Royale, (Arc-et-Senans). En plus de son travail en tant qu’artiste solo, Magali Babin collabore régulièrement avec le collectif de performance mineminemine (avec Éric Létourneau et Alexandre St-Onge), le Quatuor de tourne-disques de Martin Tétreault , le collectif nocinema.org de l’artiste français Jérôme Joy et depuis 2010, elle travaille en collaboration avec l’artiste Herman Kolgen, le duo présente une installation médiatique et sonore intitulée Flesh-Wood-Metal. Magali Babin entreprend actuellement une Maîtrise en arts visuels et médiatiques à l’UQAM.