L'usine Utopik accueillera un artiste des îles-de-la-Madeleine en résidence





Résidence de recherche et création -  L'usine Utopik (France)
Du 2 septembre au 20 octobre 2017


 
Le centre de création et de diffusion en art contemporain, l’Usine Utopik, situé dans les anciennes serres horticoles du village de Tessy-sur-Vire, dans la Manche (département français jumelé avec les Îles-de-la-Madeleine), réservera une place à un artiste des îles-de-la-Madeleine ayant une pratique professionnelle en art contemporain, dans le cadre de sa prochaine saison de résidences.
L’Usine Utopik accueille des artistes plasticiens et écrivains en résidence depuis 2010. Sollicitée en 2016 par le centre d’artistes AdMare, lequel cherche à développer des mécanismes d’échanges avec des centres d’artistes installés en Normandie (France) et dans les Maritimes (deux régions liées historiquement et culturellement avec les îles-de-la-Madeleine), l’Usine Utopik a accepté de participer à l’édition pilote d’un projet de résidences croisées intitulé les Traversées, qui vise à encourager la mobilité des artistes et favoriser le réseautage.
Ce programme devrait être complété par une autre résidence en collaboration avec la Galerie sans nom (Moncton, NB). Ainsi, il permettra à 2 artistes des Îles-de-la-Madeleine de partir en résidence, l’un au Nouveau-Brunswick, l’autre dans la Manche[1]. Réciproquement, (sous réserve de financement), 2 artistes travaillant dans ces régions seront accueillis, aux Îles-de-la-Madeleine simultanément au printemps.




[1] L’appel de dossiers pour la résidence à la GSN sera publié au mois de mai 2017.