Katia Grenier, artiste en résidence à l'Usine Utopik!

Crédit photo : Katia Grenier

Du 12 septembre au 27 octobre 2017, l'artiste Katia Grenier est accueillie en résidence à l'Usine Utopik, centre de création contemporaine français , partenaire du centre d'artistes des Îles-de-la-Madeleine AdMare dans le cadre d'un nouveau programme de résidences croisées, Les Traversées
Implanté dans les anciennes serres horticoles du village de Tessy-sur-Vire, au cœur du bocage normand, l’Usine Utopik offre un vaste espace de travail et d'exposition à des artistes plasticiens, pour réaliser des projets de création in situ. Avec AdMare, ils s'associent pour développer des mécanismes d’échanges, encourager la mobilité des artistes et favoriser le réseautage entre deux régions jumelées depuis 25 ans.
Au cours de son séjour, Katia Grenier poursuivra sa recherche sur l’espace sauvage et le corps territoire, amorcée à l'occasion de l'événement-résidence Le chant des pistes (Îles-de-la-Madeleine, juin 2016). Son travail sera l’occasion d'une série de présentations publiques et donnera lieu à une exposition dont le vernissage est prévu le 28 octobre 2017.
À suivre !

Biographie
Katia Grenier est une artiste en arts visuels vivant depuis 12 ans aux Îles-de-la-Madeleine (Québec). Amorcée en 1997 à la suite d’un baccalauréat interdisciplinaire en arts de l’Université du Québec à Chicoutimi, sa démarche artistique est liée aux formes installatives et aux pratiques de la sculpture, des arts textiles et de l’art-nature. Également commissaire indépendante, Katia Grenier a organisé des événements de diffusion et dirigé la publication Beausir les mots en 2011 pour le centre d’artistes AdMare. Elle faisait en juin 2015 une résidence d’artiste à Texel, aux Pays-Bas, où, jumelée à l’auteur Aart van den Brink, elle explorait le concept de littérature textile.